Optroastro
La grandeur de l'univers, c'est de nous rappeler à quel point nous sommes insignifiants devant les beautés qu'il contient ...

   
Pause Play
Eclipse de lune 27/07/2018 - ETX 105 EC + Canon 760D
Ut devant la voie lactée (Chili 2018) - Canon 35 mm
Nuage de magellan (Chili 2018)- Canon 35mm
Voie lactée saturne et Jupiter (25/08/2019) - ETX 105 EC

News

Mission Artemis I: La Nasa repart pour la lune ! (26/08/2022)

MAJ 29 aôut 2022: Suite à des problèmes de fuites de liquide servant à la mise en température d'un moteur de la fusée, les ingénieurs de la NASA veulent acquérir plus de donnée sur le problème pour le résoudre. Il a été décidé de reporté le lancement. La prochaine fenêtre de lancement est ce vendredi 2 septembre!

Lundi 29 Août 2022, la NASA fera décoller sa nouvelle fusée SLS avec la capsule Orion pour la lune. Ceci marque le début des missions pour dans quelques années avoir deux astronautes posés sur notre satellite naturel depuis les missions Apollo.

Ce lundi a 14h33 heure française, c'est un grand évenement dans le domaine du spatial si tout se passe bien. Pour la première fois depuis des décénies, la Nasa avec le concours de l'ESA, va faire décoller une fusée à destination de la Lune pour tester celle-ci ainsi que la capsule Orion devant ramener des humains vers la lune.
Ceci marque la fin de nombreses années d'èrement de la NASA dans le domaine. Entre les projets de station spatiale, d'exploration de Mars ou de la lune, il y a enfin eu une stratégie claire au sein de l'administration américaine avec le financement pour aboutir à ce projet Artemis. Ce projet composé de 3 missions, permettra de revoir des humains à la surface de la lune, mais l'ambition est plus grande et s'étend au delà de ces trois missions comme nous allons le voir.

Dans un premier temps, il y a la mission Artemis I. Sorte de démonstration et de validation technologique. En effet aucun humain ne sera à bords de la fusée qui doit justement être pleinement qualifiée avec ce vol. Pour rappel la fusée SLS sera la plus puissance fusée construite depuis la vénérable fusée Saturne 5 des projets Apollo. Cela promet du spectacle au décollage. Cette fusée composée d'un réservoir central avec 4 moteurs et de deux boosters latéraux a subit un développement capricieux (plusieurs années de retard) mais repose sur des technologies déjà éprouvées.

Aux dernières nouvelles de la NASA, la mission Artemis I durera 42 jours. Après le décollage, la capsule Orion et le deuxième étage de la fusée feront quelques révolutions autour de la terre avant de se mettre sur une trajectoire d'insertion lunaire. Le transit jusqu'à la lune devrait durée en 8 et 14 jours. Des nano satellites seront déployés. Ils permettront d'étudier l'orbite de la futur station spatiale qui sera constuire en orbite de la lune.
Puis le modul Orion sera mis en orbite de la lune. Cette phase d'une durée de 6 à 19 jours permmettra de récolter des informations sur le comportement de la capsule dans l'environnement de la Lune. Pour rappel le champs magnétique terrestre ne protège plus à cet endroit et d'intence radiation solaire sont présentes qui peuvent être néfaste pour les astronautes. Enfin la capsule fera son retour vers la terre avec un amérissage prévu le 10 octobre. Les incertitudes de durée dépendent de la longueur de la mission retenue. Avec 42 jours on peut s'attendre à avoir des phases les plus longues possibles.

Comme on le voit, la mission n'en reste pas moins complexe avec beaucoup d'étapes à valider. Si tout se passe comme prévu en 2024 Artemis II devrait être lancée avec cette fois deux astronautres à bord. Un homme et une femme qui feront le même trajet sans pour autant aller se poser à la surface. Cela est prévu avec la mission Artemis III où 4 astronautes seront de la partie. Celle-ci aura lieux au plus tôt en 2026 et demande encore beaucoup de développement technologique comme le Starship de space X qui a pour rappel été retenu comme aterrisseur lunaire et qui doit encore être validé sachant qui celui-ci n'a pas encore effectué de vol orbitale actuellement.
Comme on le voit il reste du pain sur la planche mais comme dit ci-dessus, les projets de la nasa ne s'arrêtent pas là, et il y a une véritable volonté de ramener les humains sur la lune de manière durable. En effet une station spatiale en orbite est prévu, permettant d'accueillir les astronautes en provenance de la terre et de faire partir des navettes vers la surface de la lune. A terme une base lunaire sera construite permettant une présence permanante à la surface.

Sources: