Optroastro
La grandeur de l'univers, c'est de nous rappeler à quel point nous sommes insignifiants devant les beautés qu'il contient ...

Pause Play
La lune - ETX 105 EC
Voie lactée: La silla observatory (Chili 2016) - Canon 35 mm
Galaxie Andromède - Canon 300mm
Voie Lactée Toubkal - Canon 35 mm

News

Découverte d'une exoplanète qui pourrait être la meilleure candidate pour la recherche de la vie

Une équipe internationale d'astrophysiciens et d'astronomes vient de découvrir une exoplanète autour d'une naine brune dont les caractéristiques permettrait de chercher la vie sérieusement

vue d'artiste de la planète LHS 1140b

Après l'annonce du système planétaire Trappist 1 et sa ribambelle de planètes rocheuses, la recherche d'exoplanète montre sa pleine vitalité avec l'annonce de cette équipe internationale composée de chercheurs américains, anglais, francais, italiens, suisses portuguais et espagnols. Cette planète a été détectée (indirectement) pour la première fois avec l'instrument Mearth par transit. Puis l'instrument HARPS sur le télescope de 3.6m de l'ESO à l'observatoire de la Silla au Chili est entrée en scène pour observer cette exoplanète avec une autre technique (la méthode des vitesse radiale) permettant de donner plus d'informations sur la planète.

Cette planète agée (estimé) de 5 milliards d'années ayant un diamètre 1,4 fois plus grand que celui de la Terre et une densité 7 fois plus forte est surement rocheuse et se trouve dans la zone d'habitabilité de son étoile batisée LHS 1140 qui est une naine brune de la constellation de la Baleine. Son orbite et l'angle sous laquelle on la voit fait que la planète passe devant sont étoile tout les 25 jours provoquant ainsi une baisse de luminosité (transit). Cette caractéristique orbitale associé au paramètre physique de cette planète, suggère qu'elle pourrait être la cible idéale pour la recherche de signes (biomarqueurs) de vie par analyse de son atmosphère.

Les astronomes sont en train de faire des demandes de temps pour observer LHS 1140b avec le télescope spatial Hubble en vue d'analyser spectrométriquement son atmosphère. Les prochains grand télescopes actuellement en contructions tourneront aussi leurs miroirs vers ce système pour affiner la détection.

Courbe photométrique du transit de la planète devant son étoile

Source:
Publication: A temperate rocky super-Earth transiting a nearby cool star
Nature: https://www.nature.com/nature/journal/v544/n7650/full/nature22055.html
IPAG: http://ipag.osug.fr/science-pour-tous/faits-marquants/article/une-exoplanete-nouvellement
ESO: http://www.eso.org/public/france/news/eso1712/